Humanisme pur

Les Esséniens

Vinrent les Esséniens, un siècle avant notre ère. Voici ce qu'en dit l'historien juif Josèphe:
Le partage des biens était spécialement frappant. Les Esséniens rassemblaient leurs provisions et avaient pour règle de prendre leurs repas en commun, assis à la même table. Leurs vêtements aussi étaient propriété commune et non personnelle. On partageait également l'habitat : Dans les villages, les groupes vivaient ensemble et un homme était chargé des dépenses courantes. La réserve commune des Esséniens servait aux besoins des malades et des personnes âgées.

D'où sortaient-ils, ces gens-là, à quelle source s'étaient-ils abreuvés, vivant cent ans avant le Christ comme certains désirent aujourd'hui-même vivre, vingt et un siècles après eux ?
Ils étaient environs quatre mille dans les villages et dans les villes de Palestine, où ils subsistèrent jusqu'à la destruction du deuxième temple.
Opposés à l'esclavage, ils refusaient d'employer des salariés. Ils vivaient du travail de leurs mains, sans exploiter personne et s'interdisaient le commerce, qui, pensaient-ils, détruit la confiance.
Pacifistes, ils ne fabriquaient pas d'armes.
Voilà ce qu'on en dit.

Nous ne savons pas grand'chose d'eux, mais ce que nous savons c'est qu'ils furent les premiers à avoir eu le choix entre plusieurs modes de vie, et à avoir choisi en fonction d'une idéologie, en fonction d'une certaine idée de la vie. Ils furent les premiers à avoir vraiment décidé de vivre en communauté. C'est important, l'argument économique n'est plus décisif, supplanté par l'exigence spirituelle. Il ne s'agit plus de s'organiser pour survivre, impératif premier de toute créature, mais de vivre selon sa pensée, ce qui est proprement travail d'homme. La graine de morale sociale, la graine d'art de vivre semée par les premiers humains vivant en groupe par nécéssité vitale produit, avec les Esséniens, sa première fleur. En tout cas, l'idée est désormais vivante et elle ne va pas cesser, tout au long de l'Histoire, à travers bien des drames, de tenter de grandir au plein soleil des hommes.
Henri Gougaud, dans "Nous voulons vivre en communauté"

On aura compris que le projet "Amopie" s'inscrit pleinement dans cette floraison-là, où il s'agit de vivre selon sa pensée !

Les Esséniens sont une secte juive ayant durée environ deux cent ans, exterminée par les romains à l'occasion de la destruction de Jérusalem en l'an 70.


N'hésitez pas à me faire part de vos réactions, suggestions, interrogations, difficultés etc., ainsi que des fautes ou problèmes techniques que vous auriez rencontrés...

mail

Pour toute citation ou reproduction de textes de ce site, non destinée à un usage strictement personnel, merci de :

  1. mentionner vos sources (la page internet et, éventuellement, le nom de l'auteur)
  2. me prévenir (je pourrai ainsi vous informer des évolutions correspondantes).