Humanisme pur

Livre d'Or - Expression libre

Vous pouvez laisser ici un commentaire au sujet du site ou de ce dont il traite.
Il s'inscrira immédiatement sur cette page (à la suite du formulaire), dès que vous aurez cliqué sur "envoyer" après avoir fourni les indications demandées.

Message :


Pseudo :      e_mail : (facultatif, n'apparaîtra pas)

Pour attester que vous être un humain, recopiez dans la case ci-dessous, les cinq premières lettres du mot qui se trouve à sa gauche
institutions
       

Pages: 1 2 3

miky biker a écrit, samedi 12 janvier 2013 à 18H52  :
Tout ceci vient me chercher profondément en tant qu'être huma in!
Elwood a écrit, samedi 3 novembre 2012 à 13H53  :
Très bonnes réflexions...les chiffres sont d'une éloquence absolue ...A chaque fois que j'entendrais les gouvernements de tous bords nous dire qu'ils font tout ce qui est possible pour lutter contre la misère, j'aurais les preuves chiffrées qu'ils nous prennent pour des idiots, des moutons bien enfermés dans ce qui les dépassent, la misère n’étant pas de dimension humaine comme l'a bien dit Coluche ...Pour partager des idées,j'en suis de mon coté arrivé à la conclusion qu'il faille militer pour qu'une prise de conscience sur la dictature économique soit enfin acquise,l'ignorance étant la première des misères, afin qu'un deuxieme système économique global vienne enfin concurrencer le seul en vigueur dans le monde, à savoir le capitalisme...la notion de choix faisant partie intégrante de la définition de la liberté , même si le système économique en vigueur était parfait, ce qui est loin d’être le cas , il faudrait de toute manière afin d' assurer la liberté , que les peuples disposent du choix du système économique dans lequel déposer leur argent... la création monétaire ex nihilo ,a savoir à partir de rien tout en demandant des intérêts octroyés aux banques privées, comme l'article 104 de Maastricht et 123 de Lisbonne interdisant aux états de se financer à taux zéro et de passer par les marchés en payant des intérêts bien sur, comme la même interdiction instaurée en France depuis 1973, bien avant la construction européenne ne viennent pas contredire mes propos qui démontrent leur dictature économique ...Au plaisir ...Elwood
n2bad a écrit, jeudi 11 octobre 2012 à 02H07  :
Les problèmes humain sont souvent causé par notre environnement.
Je crois qu'il y a moyen d'améliorer l'environnement et de créer un effet qui peu rendre les gens meilleurs.

Sans tenir compte du système qui nous limite on peu forcément faire mieux. Faire tout seul fait que la montagne est trop grosse et que beaucoup vont s'arrêter avant d'avoir commencé. Donc
1-Trouver un moyen d'échanger efficacement les idées
2-Prioriser les idées
3-Dévelloper et appliquer les idées

à échelle mondiale je crois que c'est point sont très important:

-Régler définitivement les problèmes de nourriture et qu'elle soit gratuite
Pourquoi? Simplement que tout le monde à pour besoin primaire de ce nourir
Comment? Je n'ai pas cette réponse...

-Avoir de l'électricité gratuitement partout en quantité illimité
Pourquoi? Raison simple, le chauffage. Raison pratique, presque tout utilise l'électricité
Comment? Il y a plusieurs projet d'énergie libre propre et renouvelable, l’hydro-électricité et l'éolien c'est bien mais il y a mieux, il suffirais de mettre du monde dessus et d'arrêter d'avoir des battons dans les roues

-Amélioration de la médecine.
C'est fou mais selon certain site on avait les réponses à des problème médicales tel le cancer mais ses solutions sont disparu!

Mon idée sans bousculé ce qui est en place serais d'avoir beaucoup de gens qui ferais le tout bénévolement, dans le monde de l'informatique c'est l'open source, pourquoi ne pas faire pareil pour tous les problèmes!

Évidement la gratuité des choses développé causera problème au système actuel, comment payer les cultivateurs? comment payer ceux qui fabrique/entretienne les "modules" d'énergie libre
Emilie a écrit, jeudi 27 septembre 2012 à 22H07  :
Qu'il est bon de parcourir votre site !
Merci !
Valérie a écrit, mercredi 22 août 2012 à 15H05  :
Bonjour,
Merci pour ces écrits source de lumière.
Elisabeth a écrit, mercredi 25 juillet 2012 à 00H15  :
Bonjour,
Simplement merci.
Elisabeth
? a écrit, mardi 20 décembre 2011 à 12H31  :
Merci Denis Peter, pour la réflexion que tu fais partager, j'ai découvert ce site en m'interressant à LongoMai. Bonne continuation.
Mathieu
jocelyne a écrit, jeudi 1er décembre à 08H41  :
Bonjour, j'ai plaisir a découvrir votre site dans lequel que me reconnais. Il me semble le miroir de ma pensée et cela me rassure de m'y reconnaitre... encore un peu d'égoïsme ? Où le sentiment profond de l'appartenance à un groupe ? Merci de nous offrir ce chemin où je viendrai parfois me promener. Jocelyne
kamardinejimmy a écrit, lundi 14 novembre 2011 à 22H56  :
j'ai cosulter, ce qui est en rapport avec l'egoiste, je suis fana, c'est exactement le mal que g en ce moment et je me reconnais tres bien. merci
Guillaume a écrit, jeudi 10 novembre 2011 à 16H10  :
J'aime beaucoup la mise en mots, elle m'aide à parler de tous ces sujets à mon entourage ... et puis ça redonne la foi, l'espoir
mica a écrit, mercredi 12 octobre 2011 à 18H21  :
Un grand merci pour vos reflexions qui me semblent sages et justes : elles sont un véritable baume contre cette cohue insensée qui nous entoure si souvent.
anou labellevie a écrit, lundi 12 septembre 2011 à 01H09  :
génial ! je connaissais certaines petites histoires, leur expression est douce.
mandrak-e a écrit, vendredi 1er juille à 11H07  :
Bonjour,

D'après ce que je commence à lire, ce site ne contient aucune vérité comme vous le soulignez, mais une solution d'évolution. C'est la seule issue, au delà de toutes les décisions politiques, qui permettra d'éviter le point de non-retour de destruction de la société. Malheureusement, les solutions serons toujours jugées comme "trop radicales", parce qu'on voit en premier la modification de notre vie, et non comme une façon d'atteindre le bonheur pour nous et les générations futures. (dont je fait plus ou moins partie, ayant 16 ans...)
En tout cas merci pour votre site, et toutes les propositions qu'il donne à étudier.
ad infinitum a écrit, jeudi 27 janvier 2011 à 02H55  :
Bonjour,

Je m'interrogeais et me lamenter sur pourquoi vivre est un mal et par là même j'amplifiais mon spleen inconsciemment puis soudainement je me suis rendue compte en surfant sur le net que tout le monde considérait sa vie comme difficile et misérable, difficile de trouver sur internet un témoignage d'une personne satisfaite de sa vie! C'est donc que le problème vient de nous! En tapant être heureux, je suis tombée sur une merveilleuse réflexion de vous-même qui résumait parfaitement le problème, le bonheur c'est parvenir à la satisfaction, la satisfaction dans l'avoir est impossible, la satisfaction dans l'être est possible, on doit se tourner vers son être et le réformer jusqu'à être satisfait. Bravo et merci pour le texte sur ''etre heureux'' qui a débloqué bcp de choses en moi.

Frieda a écrit, lundi 22 novembre 2010 à 11H00  :
Bonjour,
Je suis venue de chez Emma
pour découvrir ce beau conte
Bonne journée à vous
Frieda
ema a écrit, dimanche 21 novembre 2010 à 11H40  :
Bonjour un petit mot pour vous dire que j'ai découvert votre site par hasard. Le conte des chaudoudoux m'a particulièrement plus. Je mets juste sur mon blog le lien qui ramène chez vous et les gens prendront le temps de lire ou non... je pense que vraiment ça vaut le coup. Merci à vous et je vous encourage à continuer.
sympa a écrit, vendredi 5 novembre 2010 à 16H43  :
à lire vos textes, j'ai l'impression de me retrouver face à l'idéologie franc-maçonne.

Ne craignez-vous pas que celle-ci puisse mener l'humanité à sa perte ? Croyez-vous aux solutions miracles ?
anne a écrit, mardi 2 novembre 2010 à 14H43  :
Beau boulot et belle plume.
Merci :)
lollusalternatus a écrit, dimanche 11 juillet 2010 à 17H59  :
hourra, vous êtes toujours là...
j'ai du mal à rester positif parce que la plupart des écovillages qui se montent actuellement se pausent le problème des structures juridiques et tentent de classer les gens par tache et diplôme, un paysan, un thérapeute, un formateur, un professeur, il ne reste aucune place pour des vivants bon à tout faire et à aider, peut être à longo mai, je vais leurs écrire puisque j'ai trouvé leur adresse ici... j'ai contacté d'autres initiatives et me suis trouver bloqué par des histoires de milliers d'Euros et des diplômes débilos...
A croire que l'embourgeoisement des français à oublier totalement les enfants issus de l'immigration et de la pauvreté...
Aucune place pour nous, ce qui fait le plus mal c'est l'intelligence que nous offre la culture des humanistes bourgeois, si Thoreau disait que malheureusement les idées humanistes n'étaient accessible qu'a une certaine aristocratie c'est vrai car pour les pauvres ça fait mal...
A part quelques scquatts, mais franchements tentaient de faire vivre des enfant là dedans, cela veut dire que vous en avez vu...
Enfants de la misère français... comment faire???
Une lectrice a écrit, samedi 16 janvier 2010 à 20H58  :
Merci beaucoup pour ces textes magnifiques. Continuez, ce sont des sites comme ca qui redonnent le sourire et un peu d'espoir =)